https://www.facebook.com/greluchesetfanfreluches   https://twitter.com/greluches06   https://plus.google.com/u/0/110934735948668225351/posts   https://instagram.com/greluchesetfanfreluches   https://www.pinterest.com/greluches/   https://www.youtube.com/channel/UCyGVh1ISnyo_sSez25UVK7Q   https://www.bloglovin.com/blogs/greluches-et-fanfreluches-4446697   greluches06@gmail.com

lundi 13 juillet 2015

UN SAPEUR SACHANT SE SAPER...

(by Fal-bla-bla)

Voilà, tout a commencé avec une pub.




Et bam !
Une pub pour de la bière...
Quelle ironie!

Oui, j'ignore le goût de ce breuvage mais celui de cette pub me plaît bien.
Je l'ai dénichée sur le blog d'un sapeur blanc, Mr Gammon, tout un programme...
Un bel hommage à la culture de la S.A.P.E., je trouve.

Mais qu'est-ce donc que la S.A.P.E.?
Comment ça vous n'avez pas lu mon article "Sebastian", où je vous contais ma  mémorable rencontre avec un Sapeur venu du Nord et qui nous vaut les visites inattendues d'une troupe d'internautes fascinés par le sujet?!

Pour beaucoup, "la sape", "se saper", en gros cela signifie bien s'habiller, quoi...
Malheur!

Bon. Alors, la sape, c'est s'habiller avec un souci du détail plus élevé que la moyenne, me direz-vous.

Pas mal. Sauf que la S.A.P.E. relève davantage de l'obsession que de la précision, du sacerdoce que du loisir, si bien que mon titre est proprement irrévérencieux. Je vais donc m'empresser de corriger dans ce qui suit:

1) Un sapeur sait toujours se saper; c'est d'ailleurs son art.
2) La S.A.P.E. n'est pas un simple art mais un art de vivre.

La S.A.P.E., c'est avant tout un acronyme: la Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes, s'il vous plaît.

Quand j'étais petite, là-bas en Afrique, on posait un regard tendre et amusé sur ces dandys exotiques qui envahissaient nos écrans et affichaient sans pudeur leur amour presque dérangeant du vêtement.
Je me rappelle ces coupes sans concession et ces coloris excessivement criards, suscitant bien souvent un rire qui masquait mal l'admiration profonde portée à ces stakhanovistes du look (ça n'engage que moi).

Car, oui, la S.A.P.E. - ou sapologie - est un art rigoureux, régi par des codes précis. La "tricologie", règle des trois non négociable, guide le sapeur, qui se doit de prouver la maîtrise de son art en associant sur la même palette trois déclinaisons du même élément, qu'il s'agisse d'un motif ou d'une couleur, tout en préservant la cohérence de l'ensemble.

Le sapeur est un magicien de la fringue. Il dénichera les pièces les plus rares, passera des heures à se concocter le parfait ensemble et ne lésinera pas sur les moyens.
Un petit tour vers Château Rouge / Château d'Eau (une bulle d'Afrique greffée dans Paris) et un passage timide devant les magasins dédiés à cet art pourront sans doute vous en convaincre.
Et puis si vous êtes aventureux, entrez-y donc et dites-moi tout après!

Outre la passion sans limites de ces artistes, l'aspect de la S.A.P.E. qui m'interpelle et me touche le plus, c'est qu'il s'agit d'un formidable briseur de classes.
Observez le sapeur: il vous donne à voir tous les signes extérieurs d'une existence opulente et comblée, mais nulle trace des sacrifices quotidiens et des batailles épiques que lui coûte son art. Il a la classe, un point, un trait.
Inutile d'être Koffi Olomide ou même Papa Wemba pour vivre selon les principes de la S.A.P.E.:
ambiancer n'est pas une question de moyens, juste une affaire de passion.

C'est en somme ce que nous dit la pub "Sapeurs".

Ah, et aussi que la bière c'est bon, mais peu me chaut...
Moi, je carbure au jus d'abricot!

-

Pour finir, un extrait de la prière du sapeur, qui j'espère saura nous guider dans nos choix dorénavant...
(j'essaie de garder mon sérieux, bon sang!)

"Ô Dieu de la S.A.P.E. […], Pardonne à tous ceux qui ne savent pas s’habiller […], tous ceux qui ne savent pas distinguer les couleurs […]
Bénie soit ta science !
Oh grand Maître de mon univers, toi qui remplis mes jours de bonheur et de frime [...]

Ote sur mon chemin tous les bandits qui veulent faire du mal à mes vêtements,
Protège-moi de tous les sapephobes qui n’aiment pas les sapelogues [...]

Que la Sapelogie soit avec vous et dans le coeur de tous les sapelogues !".
-
Ben Mukasha



Sapeur de maintenant, sapeur d'antan.
Sapeur un jour, sapeur toujours.


Sources:
http://www.powernsoul.com/2011/02/le-sapeurs-the-distinguished-gents-of-brazzaville/
et
http://www.poyi.org/64/photos/20/03.JPG

-

EDIT:

Suite à la rédaction de cet article, j'ai poursuivi mes investigations et tada! J'ai trouvé un mini documentaire publicitaire signé par le charmant réalisateur de la pub Guinness, Hector MEDIAVILLA * dont la passion pour le phénomène de la S.A.P.E. n'a d'égal que les grands talents de photographe et de vidéaste:

* [  www.hectormediavilla.com  |  Google+  |  Twitter  ]


Et sachez que le Palais de Tokyo a lui aussi consacré une exposition au phénomène de la S.A.P.E.:
http://www.palaisdetokyo.com/en/exhibition/sapeurs

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire