https://www.facebook.com/greluchesetfanfreluches   https://twitter.com/greluches06   https://plus.google.com/u/0/110934735948668225351/posts   https://instagram.com/greluchesetfanfreluches   https://www.pinterest.com/greluches/   https://www.youtube.com/channel/UCyGVh1ISnyo_sSez25UVK7Q   https://www.bloglovin.com/blogs/greluches-et-fanfreluches-4446697   greluches06@gmail.com

samedi 30 juillet 2016

"ASSEULÈNN" by IMANE AYISSI (Printemps-Été 2017)




"Asseulènn" ou la mise en textile du croisement sous toutes ses formes.

La collection Printemps-Été 2017 du créateur d'origine camerounaise Imane Ayissi s'ouvre sur une note sobre: une palette nude à souhait que viennent néanmoins trahir un subtil patchwork ton sur ton et une touche de fantaisie apportée par des baskets aux coloris pastel. 

Nous voilà prévenus: c'est bien l'art du syncrétisme textile qu' "Asseulènn" se propose de célébrer, reprenant le même motif, et le déclinant à l'envi, matérialisant ainsi le croisement des cultures, si cher au créateur. Le carreau, qu'il soit d'inspiration écossaise, ou ivoirienne ("kitas"), le fruit d'un méticuleux travail de tye-and-dye à l'africaine aux airs de tartan ou du tissage magistral du "ewe kente", constituera le fil rouge de la collection et conduira le spectateur au carrefour des cultures.

L'association des étoffes sera donc audacieuse et contrastée - pour ne pas dire délicieusement contradictoire - la palette se faisant vibrante au fil des passages et la délicatesse des soies tranchant avec la rigidité des pièces tissées. 

On ne pourra également s'empêcher d'admirer l'éclectisme maîtrisé des silhouettes: les coupes sagement droites et les dos à l'échancrure raffinée, se laisseront doucement aller à la fantaisie du péplum, des incrustations inattendues de pièces tye-and-dye et de l'enchevêtrement déstructuré de pliages complexes, qui convoqueront bien entendu l'esprit de "Beussanda".
Les jupes seront hautes à l'extrême, se portant à mi-mollet, épousant parfaitement les courbes et combinant à la fois la rigueur du corset et l'opulence des manches caftan.
Les pantalons joueront également sur les contrastes, alternant entre la rectitude de la coupe cigarette et l'exubérance des silhouettes évasées. 

La collection se voudra résolument moderne, offrant par exemple une exquise réinterprétation de la veste teddy, surmontant un pantalon à mi-chemin entre cigarette et Harem. 
Les manteaux s'envisageront avec des manches kimono, une coupe oversize, et l'imprimé "ewe kente" sera la norme.

"Asseulènn" se jouera également des genres, laissant une grande place aux pièces masculines, qui viendront confirmer la cohérence d'une collection convaincante, servie par des mannequins à l'allure sobre et délicate.

Pari tenu: "Asseulènn" est une belle démonstration de toute l'étendue du talent d'Imane Ayissi, qui une fois de plus, a su nous faire voyager de culture en culture, tout en restant fermement ancré dans la sienne.


-

Pour plus d'informations, se référer à l'article "Imane Ayissi", portant sur la collection Printemps-Eté 2017, intitulée "Beussanda".


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire