https://www.facebook.com/greluchesetfanfreluches   https://twitter.com/greluches06   https://plus.google.com/u/0/110934735948668225351/posts   https://instagram.com/greluchesetfanfreluches   https://www.pinterest.com/greluches/   https://www.youtube.com/channel/UCyGVh1ISnyo_sSez25UVK7Q   https://www.bloglovin.com/blogs/greluches-et-fanfreluches-4446697   greluches06@gmail.com

mardi 15 juillet 2014

FATY



Je n'osais pas vraiment l'aborder.
Je tergiversais.
Partais, revenais.
"Il faut que je lui demande".


Elle m'impressionnait.
"Viens avec moi. J'ose pas."
La fille avait du style et l'attitude qui allait avec.

Un long manteau androgyne, un jean raccourci, un sac carrément vintage et des Vans délibérément usées.
Son ombré parfaitement lissé, ses lunettes délicieusement rétro et le rouge écarlate qu'elle portait aux lèvres parachevaient ce look .
Il me le fallait, ce cliché.


Mais Faty était impressionnante.
Un charisme fou. Une dégaine inédite.

Je pris mon courage à deux mains  et décidai de me lancer.
Mais non.
Faty fumait. Elle parlait au téléphone. Sa voix grave résonnait.
Raccord!
Mais je l'aurais quand, ce cliché?


Ouf. elle raccrocha. Et je me lançai enfin.
"Bonjour. Je trouve que tu as beaucoup de style et je me demandais si tu voudrais poser pour mon blog..."
Surtout, le dire d'un trait, sans hésiter.
Silence.

"Ah, Merci! Pas de souci! Tu poses avec moi alors?"
a-t-elle répondu, comme pour signifier qu'elle validait aussi mon style.
Consécration!
Ce n'était pas si compliqué que ça, finalement...

J'ai pu lui poser une question.
"C'est quoi ton syle, en fait?"
"Ben, pas grand'chose aujourd'hui. Juste jean-basket..."


"Juste?!" aurais-je aimé rétorquer...

Hélas, une voiture l'attendait non loin de là.
A peine le temps de lui demander son prénom et de se lancer un "Bye!" de routine, comme si ce n'était ni le premier, ni le dernier et Faty quittait déjà la Place de la Concorde.

"Juste", Faty?
Si seulement tu savais à quoi un simple jean-basket ressemble sur la greluche de base...


Pas à ça, en tout cas...
 
 



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire